Ndingler, la Dignité des populations sert enfin à quelque chose!

0
14

Un début de solution semble être trouvé dans cette affaire qui oppose les populations de Ndingler à  Babacar Ngom,le Directeur Général de Sedima. Les populations ont toujours contesté les 225 ha de terre attribués à l’homme d’affaires.De guerre lasse et s’accrochant à leur dignité,elles ont fini par obtenir provisoirement gain de cause.

L’histoire de Niani, est un événement qui a marqué l’histoire du Sénégal. Le roi Kimintang Kamara avait opposé son refus catégorique d’annexion de son territoire au puissant Damel du Cayor, Lat Dior Ngioné Latir. Après cet événement est né la fameuse chanson, « Niani Bagne na » (Niani a refusé).

Un exemple de bravoure et de dignité qui a été donné en exemple depuis des siècles à beaucoup de générations qui ont suivi cet événement historique.

Ce qui est arrivé dans l’affaire dite de Ndingler reste congénitale à cette posture typique de refus du Niani. Dans cette entité, l’honneur et la dignité sont à préserver  au prix de sa vie.

La dignité et la persévérance  dont les populations de Ndingler ont fait montre durant cette période ont ému tout le pays.

L’image de cette résistance  est sans aucun doute, celle de l’ancien chef de village de Ndingler. Le vieux Abdoulaye Ndione, âgé de plus de 75 ans s’est fait connaitre du grand public. Le vieux a incarné cette dignité qui est connue chez l’ethnie sérére.

Les paysans de Ndingler ont fait face à la puissance financière de l’homme d’affaires. Même si une partie des médias  a délibérément  décidé de ne pas diffuser leur conférence de presse, ils ont continué leur combat.

Après avoir retourné les deux millions qui leur avaient été proposés, ces  populations ont continué à réclamer leurs terres, mettant en avant leur dignité inébranlable.Ils ont démontré leur invincibilité dans ce combat qui engage leur honneur et leur avenir.

Les manipulations, et les menaces ne les feront pas reculer pour la seule raison qu’ils estiment être dans leur droit. La médiation entreprise par les ministres de l’intérieur et celui de l’urbanisme n’ont pu les émouvoir.

La première proposition faite par les ministres est catégoriquement rejetée, ainsi que la seconde. Ces populations déterminées ont réaffirmé même le dimanche leur farouche volonté de  reprendre leurs terres au prix de leur vie.

Ce lundi 20 juillet 2020, le ministre de l’intérieur a annoncé une nouvelle proposition qui a cette fois apporté une solution provisoire en attendant la fin des négociations avant la fin de l’hivernage.

Cette histoire met en exergue la chose la plus importante chez la personne, la Dignité. Dans un monde où les valeurs socio-économiques sont en perdition, les populations du village de Ndingler ont démontré à la face du monde qu’elles restent  droit dans leur bottes et que s’agissant de leur dignité et de leur honneur, ils ne badinent  jamais avec.

                                                Senegal7

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici