La demande osée de l’Inter au Barça pour lâcher Lautaro Martinez…

0
108

Antoine Griezmann pourrait être utilisé comme monnaie d’échange mais cette fois avec l’Inter, Zizou voudrait faire venir Sadio Mané d’après la presse anglaise, et le club de Tottenham est en pleine tourmente, voici votre revue de presse du 14 avril 2020.

Antoine Griezmann contre Lautaro Martinez

Du côté de l’Italie, le dossier Lautaro Martinez fait toujours parler. D’après La Gazzetta dello Sport, le club milanais aurait une demande particulière au Barça. En échange de Lautaro Martinez, les Nerazzurri voudraient Antoine Griezmann ! Le journal transalpin y voit d’ailleurs une provocation envers le club catalan. L’attaquant de l’Inter fait aussi la couverture du Corriere dello Sport, mais ici l’information est bien différente. En effet, d’après le quotidien, les négociations s’enflamment. Les Blaugranas seraient prêts à mettre le montant de la clause libératoire de l’Argentin, soit 111 M€. Affaire à suivre…

Si Mané part, Liverpool veut Mbappé

En Angleterre, The Sun parle aussi de mercato ce mercredi. D’après le tabloïd, Zinedine Zidane serait déterminé à faire venir Sadio Mané du côté de Madrid cet été. Une information qui semble incompatible avec celle venant de Marca hier, expliquant que le Real voulait à la fois Erling Haaland et Kylian Mbappé. Et d’ailleurs toujours selon The Sun, si Mané partait en direction de la Casa Blanca, Liverpool se positionnerait immédiatement sur Kylian Mbappé. Un mouvement qui ferait sûrement beaucoup de bruit.

Daniel Levy fait machine arrière

Toujours en Angleterre, les salaires font encore les gros titres ! Cette fois, c’est au tour de Tottenham d’être épinglé dans la presse, mais il s’agit ici d’un point un peu différent. Le président des Spurs, Daniel Levy, avait annoncé un plan de réduction des salaires au sein du club, une baisse de 20% des revenus des employés, autre que les joueurs. Mais face à la colère des supporters de Tottenham, et la pression des joueurs de l’effectif, Daniel Levy a dû faire marche arrière. Ce dernier a donc annulé son plan comme le rapporte le Daily Mirror. Forcément, une telle annonce fait réagir outre-Manche, le sujet fait aussi la Une par exemple du Daily Express. Pour le tabloïd, c’est surtout la fureur des joueurs qui a poussé le président à reculer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici