Economie : la microfinance, un outil efficace de lutte contre la pauvreté.

0
74

<<La pauvreté ne condamne pas seulement les êtres humains à une vie de difficulté, et de malheur : elle peut les conduire à mettre leur vie en danger. Parce que la pauvreté retire aux gens toute forme de contrôle sur leur destinée, elle est la négation ultime des droits de l’homme> disait Muhammad YUNUS.

Au cours des dernières années, le rythme de la réduction de la pauvreté s’est ralenti. D’après les estimations de la banque mondiale, entre 2013 et 2015, la pauvreté a reculé de 0,6 point de pourcentage par an, alors que la baisse moyenne des 25 dernières années était d’un point par an. Par ailleurs, le taux d’extrême pauvreté dans le monde est estimé à 11.2%  en 2018 et 2.8 Milliards de personnes, soit près de la moitie de la population mondiale, vivent avec moins de 2 dollars par jour.

L’idée de la microfinance est de permettre à ces personnes vulnérables qui n’ont pas accès aux banques classiques de bénéficier du microcrédit afin de sortir de la pauvreté.  La microfinance contribue certainement à réduire la pauvreté par la création de petites activités qui permettent de garder la tète au-dessus de l’eau et de subsister. Mais elle reste limitée et il faut imaginer des solutions qui permettent de sortir de l’auto-emploi et de la subsistance, pour créer des entreprises générant des plus values substantielles, des emplois de qualité, éléments transformateurs de l’économie.

Cependant en Afrique, l’absence d’indicateur d’impact social des institutions de microfinance  pose un problème pour atteindre l’objectif final de réduction de la pauvreté car les pouvoirs publics sont toujours dans l’impossibilité de savoir le nombre exact de personnes sortant de la pauvreté grâce au microcrédit d’une période à une autre.

A cet effet, les autorités monétaires (BCEAO) devraient intégrer sur les ratios prudentiels des IMF, un indicateur d’impact social de pauvreté et dans ce cas, nous saurons  le nombre personne sortant de la pauvreté d’une période à une autre.

Mame Mor FALL

Economiste Financier, Spécialiste en microfinance 

source: igfm

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici